omninet-omnitracker-digitization-digitalisierung

OMNITRACKER Risk Management

Le logiciel professionnel de gestion des risques pour l'analyse, l'évaluation et le contrôle des risques

Les étapes d'une gestion moderne des risques

OT_Risk_Mgmt_EN.png

OMNITRACKER Risk Management est un outil logiciel qui vous permet de traiter les risques de manière uniforme, structurée et professionnelle dans toute votre entreprise. Vous effectuez systématiquement les étapes suivantes :

  • Identification et énumération de tous les risques, quelle que soit leur source;
  • Catégorisation des risques individuels en fonction de catégories définissables individuellement;
  • Évaluation de tous les risques rassemblés en fonction de leur type, de leur probabilité d'occurrence et de leur impact. Ces évaluations aboutissent à une ;hiérarchisation des priorités
  • Définition des stratégies de risque (éviter, réduire, transférer, accepter);
  • Engager des actions contre les risques identifiés dans le but de minimiser les effets négatifs et leur probabilité d'occurrence;
  • Suivi, rapport et documentation de tous les risques selon des critères prédéfinis.

Ce processus récurrent doit rendre une entreprise plus résistante aux événements inattendus, notamment sous forme de risques. Une gestion des risques moderne et intelligente se concentre sur l'évitement des risques individuels, ce qui se traduit par l'objectif premier de maintenir la somme de tous les risques potentiels au minimum. Les mesures de gestion des risques sont étroitement liées à la norme ISO 31000 en termes de contenu. L’ISO 31000 fournit des lignes directrices normatives sur la manière dont les organisations peuvent mettre en œuvre une gestion professionnelle du risque. L'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), organisation active sur le plan international, décrit l'ISO 31000 comme la norme mondiale de facto pour la gestion des risques. Comme les risques sont souvent liés aux structures informatiques des entreprises, la dernière version du cadre établi par ITIL® (ITIL® 4) inclut la pratique de la "gestion des risques".

Dans le cadre de nos services de personnalisation, l’OMNITRACKER Risk Management peut être étendue à un logiciel de gestion des risques et de conformité.

Veuillez nous contacter pour de plus amples informations

Avantages d'une gestion des risques prise en charge par logiciel

Outre l'objectif premier d'éviter et d'atténuer les risques, vous bénéficiez des avantages directs et indirects suivants:

  • Vous maintenez les effets (par exemple, perte de temps, d'argent et d'image) des événements négatifs au minimum. De cette manière, vous garantissez l'existence à long terme de votre entreprise et augmentez sa valeur;
  • Vous créez plus de transparence à tous les niveaux (processus, projet, entreprise) parce que vous traitez intensivement vos structures de processus. Vous reconnaissez les améliorations potentielles (opportunités) de vos processus d'entreprise, car vous pouvez systématiquement évaluer et optimiser vos flux de travail;
  • Vous bénéficiez d'une meilleure fiabilité de planification et évitez les goulets d'étranglement des ressources. Cela se traduit par une augmentation des bénéfices à long terme;
  • Dans certains secteurs (par exemple, les banques et les compagnies d'assurance), un logiciel de gestion des risques vous aide à vous conformer aux réglementations légales spécifiques à votre secteur. Cela comprend la documentation de l'analyse des risques, la stratégie et la mise en œuvre de mesures prédéfinies.

Minimisez les effets des risques sur votre entreprise et faites confiance à un logiciel de gestion des risques qui peut être adapté individuellement à vos flux de travail. Nos experts respectifs se feront un plaisir de vous aider à personnaliser des services parfaitement adaptés à votre entreprise et à votre secteur d'activité.

Utilisateurs satisfaits d'OMNITRACKER

OMNITRACKER rend les processus plus clairs et plus simples

Plus de transparence pour vos flux de travail et un soutien pour la mise en œuvre de votre stratégie de gestion des risques conforme à la législation.

Contactez-nous  Flyer | PDF

Approche cyclique de la réalisation de la gestion des risques

La gestion des risques doit être abordée individuellement pour chaque entreprise, car les types de risques individuels et la manière dont ils sont traités varient en fonction du secteur d'activité, de la structure de communication et de la taille de l'entreprise. Étant donné que le processus global de gestion des risques est très complexe, il est logique de le diviser en plusieurs sous-processus qui peuvent être normalisés et facilement mis en œuvre. Les différentes étapes sont ensuite exécutées de manière fiable avec l'aide du logiciel de gestion des risques :

Étape 1 : Collecte de tous les risques individuels

Dans cette première étape, il faut rassembler tous les risques individuels (par exemple en utilisant un outil de ticketing), mais ne pas encore les évaluer ni les classer. Il s'agit simplement d'une liste non triée et non catégorisée. Chaque risque individuel est lié à des actifs existants. Les actifs sont, par exemple, le matériel, les logiciels, les licences, les contrats, les bâtiments, les employés, les machines, les processus, etc. Pour obtenir le portefeuille le plus complet de facteurs d'influence potentiels, vous devez considérer tous les types d'impact suivants :

  • Financiers  (dommages/pertes ou potentiel d'économie de ressources)
  • Réputation (menaces ou opportunités en rapport avec la réputation de votre entreprise)
  • Projets (événements qui mettent en danger ou favorisent la réalisation d'un projet)
  • Santé et environnement (exigences légales et protection de vos employés)
Étape 2 : Créer un modèle de risque

Analysez les risques individuels énumérés à l'étape 1 en fonction de ces critères au moins :

  • Estimation de l'impact sur votre entreprise et sur la réalisation de vos objectifs (par exemple, montant de la perte financière, impact sur le bon déroulement d'un projet, perte de réputation, risques pour la santé de vos employés);
  • Probabilité estimée ou calculée de la survenance de l'événement (par exemple, rare, improbable, possible, probable, assez certain). Combien de fois un événement comparable s'est-il produit au cours de la dernière année, des trois, cinq ou dix dernières années?;
  • Classification en catégories de risques définies : Le paysage des risques, c'est-à-dire le total de tous les risques individuels, est unique pour chaque entreprise. Par conséquent, les catégories de risques dans lesquelles les risques individuels sont classés varient également en fonction de la taille et de la forme de l'organisation et de son secteur d'activité. Quelques catégories (telles que la protection contre les incendies ou les ressources humaines) sont présentes dans presque toutes les organisations. Les catégories peuvent être subdivisées en différents niveaux, c'est-à-dire être échelonnées.

La répartition en catégories individuelles entraîne des responsabilités spécifiques pour chaque risque individuel. Une fois que la probabilité d'occurrence et l'étendue des dommages ont été définitivement déterminées, la personne responsable détermine la stratégie à suivre pour chaque risque individuel (voir étape 4).

Important : en examinant les risques individuels et leur structure, vous identifierez également les possibilités d'amélioration et d'économie des ressources. Pour cette raison, analysez tous les facteurs d'influence énumérés, même si à première vue vous considérez leurs influences négatives comme inoffensives, improbables ou non pertinentes.

Étape 3 : Établir une matrice des risques pour la hiérarchisation des priorités

En utilisant les informations autorisées de l'étape 2, formez une grille avec la probabilité d'occurrence sur un axe et l'impact potentiel sur la réalisation de vos objectifs sur l'autre axe. Utilisez cette matrice de risques pour déterminer les priorités de votre plan de gestion des risques. Commencez par les risques qui causent le plus de dommages potentiels ou qui ont la plus grande probabilité d'occurrence, puis passez aux risques moins probables et moins dommageables. Dans le cadre de notre processus de personnalisation, nous créons une matrice des risques sur mesure et cliquable, qui vous donne un aperçu simple de vos évaluations des risques.

Afin d'utiliser de manière optimale la matrice des risques, vous définissez les critères pour lesquels vous exécutez des stratégies de risque concrètes et ceux pour lesquels vous ne le faites pas. Par exemple, vous déterminez que vous vous occupez toujours des cinq risques individuels ayant la priorité la plus élevée et, en même temps, vous vous occupez de tous les risques dont les dommages potentiels dépassent 100 000 euros.

Étape 4 : Définir la stratégie de risque

Une mise en œuvre et un contrôle efficaces des processus individuels et globaux de tous les risques ne peuvent être réalisés qu'avec un plan d’actions et un calendrier précis pour ces stratégies. Le logiciel de gestion des risques en assure l'exécution. Il est courant de distinguer les types de stratégies de risques suivants:

  • Évitement des risques : Réduire la probabilité d'occurrence en interrompant les processus à risque ou en les remplaçant par des processus moins risqués;
  • Réduction des risques : Minimiser l'étendue des dommages;
  • Transfert de risques : Externalisation des risques, par exemple au moyen d'une assurance en cas de dommage ;
  • Acceptation des risques : Acceptation des risques si, par exemple, la probabilité est extrêmement faible ou, en cas d'occurrence, si le dommage est faible et donc acceptable.
Étape 5 : Évaluation périodique

Analysez le succès de toutes les sous-étapes et adaptez régulièrement votre catalogue d’actions et de stratégies de risque aux conditions générales ou à vos processus internes. Si nécessaire, modifiez également les méthodes que vous utilisez pour collecter et évaluer vos risques. Plus vos processus de gestion des risques sont standardisés, plus leur qualité et leur efficacité seront élevées.

Après la mise en œuvre d'une stratégie de gestion des risques, le risque individuel correspondant doit être analysé à nouveau et finalement évalué (étape 2). C'est la seule façon d'évaluer le succès des mesures mises en œuvre. Dans le cadre d'une gestion professionnelle de la qualité, vous devez documenter les objectifs de vos mesures et les comparer avec les résultats effectivement obtenus.

Exemple de processus: L'employé reconnaît un risque potentiel et crée un ticket.
  1. Un employé reconnaît un risque dans l'entreprise, par exemple un flux de travail sujet aux erreurs.
  2. Cet employé crée un ticket et attire ainsi l'attention sur ce danger. L'employé estime la probabilité d'occurrence, l'étendue potentielle des dommages et catégorise le risque.
  3. Le responsable de cette catégorie procède à présent à une évaluation finale du risque et détermine la manière dont il doit être traité.
  4. Une stratégie de risque est choisie et mise en œuvre en fonction des priorités. Des mesures appropriées sont mises en œuvre selon les besoins.
  5. Si des stratégies concrètes sont mises en œuvre, leur succès est (régulièrement) évalué et le risque est analysé et évalué à nouveau.

Les grandes quantités de données qui doivent être traitées dans les sous-étapes mentionnées ne peuvent être gérées qu'avec une solution logicielle intelligente. Plus les structures de données et de communication d'une entreprise sont complexes, plus la personnalisation individuelle et une base de données centrale deviennent importantes. Des flux de travail partiellement automatisés garantissent également que vous n'oubliez aucune étape d'action lors de l'analyse, de l'évaluation, du suivi et de la mise en œuvre réguliers.

Un système d'alarme qui utilise certains critères pour détecter les écarts par rapport au processus standard est également utile. De telles escalades nécessitent des plans d'action qui sont exécutés en cas d'urgence.

Automatisez vos flux de travail individuels dans le cadre de votre gestion des risques et évitez les risques avant qu'ils ne surviennent.

En savor plus sur :

OMNITRACKER   L'AUTOMATISATION DES PROCESSUS AVEC BPMN

OMNITRACKER Risk Management | Toutes les fonctions et caractéristiques

Avec OMNITRACKER Risk Management, vous collectez les risques, vous les évaluez et vous couvrez de manière uniforme tous les processus basés sur le workflow dans l’ensemble de l'entreprise. Vous bénéficiez des fonctions suivantes :

  • Évaluation structurée des risques avec des catégories de risques librement définissables
  • Définition du plan d’actions
  • Contrôle automatique du planning des actions
  • Un catalogue des risques facile à comprendre et extensible
  • Création d'une documentation (souvent exigée par la loi) avec un historique qui ne peut être manipulé
  • Concept de droits et de rôles adaptables avec des responsabilités claires pour chaque phase du processus de gestion des risques
  • Possibilité d'une personnalisation étendue à tous les niveaux
  • Soutien des exigences de gestion des risques d'ISO 31000 et d'ITIL® 4

With OMNITRACKER the company IT operates with greater efficiency and we are achieving higher levels of user satisfaction.

Michael Fey, Head of IT

An outstanding and superior service is essential for our customers. OMNITRACKER supports us in achieving this via the registration and follow-up of customer enquiries.

Alexander Zwart, Head Cash Management Operations

A complex web-based contract management solution has been created with OMNITRACKER through constructive, direct and goal-oriented communication with the support of the competent OMNINET consultants.

Frank Merkel

Thanks to OMNITRACKER, we have been able to introduce ITIL-based processes and increase the quality of our IT Services.

Michael Fey, Head of IT

We appreciate the very personal and uncomplicated contact with OMNINET as manufacturer of our OMNITRACKER installations. In addition, the highly flexible applications and the support of the competent OMNINET employees are a valuable factor for us.

Curt Eylers, Group IT

For many years, OMNITRACKER has been our central platform for integrated and highly automated business processes.
In addition to the ITSM processes with which we started, today we also use OMNITRACKER to handle the majority of our administrative, logistics and compliance processes.

David Wester, Manager Service & Support

With OMNITRACKER ITSM Center we have taken a significant step forward on our way from grown structures to integrated Enterprise Service Management and thus to improving customer satisfaction.

Michael Niekut, Head of Service Operations Center

With OMNITRACKER we have the freedom to implement and adapt our processes by ourselves without having to rely on external support. The simple and seamless connection to third-party systems, such as our own TGW service portal, optimally supports our processes.

Stefan Hamann, Head of Application Services

OMNITRACKER provides us the opportunity to adapt all applications to our specific requirements with low configuration effort and it also guarantees release compatibility.
Moreover, we enjoy working with OMNINET's friendly and dedicated team.

Christopher Müll, Project Leader OMNITRACKER

The OMNITRACKER meets our most important requirements on BPM:
stability, flexibility, connectivity and transparency.
Complemented by professional consulting and friendly customer service, the result is a purposeful symbiosis of man and technology.

Jörg Suthoff, Chief Digital Officer

Prenez votre gestion des risques en main et utilisez OMNITRACKER comme outil de modélisation. Créez vous-même vos formulaires d'entreprise grâce à nos éditeurs de flux de travail intuitifs.

Obtenez votre version de démonstration gratuite

The role of risk management in modern software ecosystems

Business Process Ecosystem OMNITRACKER platform for esm

Un logiciel de gestion des risques ne fonctionne efficacement que si la base de données sous-jacente est bien structurée et si l'interaction avec tous les secteurs de l'entreprise (informatiques et non informatiques) se déroule sans heurts. Cela n'est possible qu'avec des flux de travail ciblés et allégés, des interfaces dynamiques et une infrastructure de données optimale. Avec l'Business Process Ecosystem OMNITRACKER, toutes les applications sont parfaitement coordonnées, ce qui améliore considérablement les processus de planification et de contrôle dans le domaine de la gestion des risques.

OMNITRACKER IT Service Management Center en combinaison avec OMNITRACKER Risk Management

Par exemple, la gestion des services informatiques permet d'éliminer rapidement les incidents existants et de maintenir leurs effets au niveau le plus bas possible. L'évaluation structurée de tous les incidents et demandes de service est la base de la prise de mesures efficaces pour éviter les risques à petite échelle ou pour maintenir leurs effets au minimum. Un système de ticketing vous aide également à enregistrer ou à collecter les rapports de risques.

En savoir plus sur ITSM

OMNITRACKER Project Management Center en combinaison avec OMNITRACKER Risk Management

Les risques peuvent mettre en danger la bonne réalisation des projets. Il est donc logique de procéder à des évaluations des risques fondées sur des logiciels avant et pendant les projets. Dans les écosystèmes logiciels modernes, tels qu’OMNITRACKER, toutes les structures d'informations numériques sont reliées entre elles et accèdent à la même base de données. Cela permet de fluidifier les flux de travail, de réduire le taux d'erreur et d'améliorer la fiabilité de la planification. OMNITRACKER Risk Management est compatible avec OMNITRACKER Project Management Center ainsi qu'avec toutes les autres applications OMNITRACKER. Notre logiciel de gestion de projet répond à toutes les normes pertinentes et est certifié PRINCE2.

En savoir plus sur la gestion de projet

Process automation via BPMN 2.0 en combinaison avec OMNITRACKER Risk Management

Les processus BPMN modernes contribuent indirectement à mieux pouvoir identifier les risques dans les sous-étapes des processus, puis à les éliminer. En modélisant les processus d'entreprise (en vue d'une automatisation ultérieure), une entreprise examine de près la structure de ses processus. Cela conduit à une plus grande transparence, ce qui à son tour aide à identifier les faiblesses (c'est-à-dire les facteurs de risque) dans les flux de travail. Les mesures de risque sont automatisées et exécutées sans erreur grâce à la BPMN, ce qui permet d'économiser des ressources et de minimiser le risque d'erreurs d'application.

En savoir plus sur BPMN

Nos options de personnalisation et notre expérience dans les domaines du risque et de la conformité font d'OMNITRACKER la solution logicielle idéale pour les fournisseurs de services d'assurance et de services financiers.

Contactez-nous